Laboratoire Ermes

Le mot du directeur:

Le deuxième semestre 2016 a connu une intense activité marquée d’abord par la poursuite du séminaire des études politiques (avec les interventions de Mathilde Darley  et de Marie Hélène Sa Vilas Boas), et du séminaire d’histoire du droit (avec les interventions de Mario Riberi et de Norbert Rouland).
Parallèlement ERMES a été associé à l’organisation du le colloque Mobilités, surveillance, assistance en Méditerranée occidentale XVIe-XXIe s. (organisé par le CMMC, l’URMIS et ERMES du 17 au 19 novembre), et a organisé (en collaboration avec de le CDG 06) une journée d’étude territoriales « Quelle gestion des Ressources Humaines pour l’emploi public local » (16 novembre), ainsi que le 10e colloque du Pridaes : Production de la norme environnementale et codification du droit rural dans l’Europe méridionale (France, Italie) XVIIIe-XIXe s. (du 1er au 3 décembre, en collaboration avec le CDPPOC – Université Savoie Mont Blanc).
À l’automne 2016 a été lancé le projet ProSEPS, projet de recherche international en Science politique financé dans le cadre du programme COST, coordonné par la Scuola Normale Superiore (Italie) et auquel participe l’ERMES représenté par Christophe Roux. Ce projet, d’une durée de 4 ans vise à construire un vaste réseau de chercheurs autour du domaine de la science politique, et de quatre questionnements essentiels : la transformation de la communauté académique de science politique ; l’internationalisation des acteurs de la discipline et de ses savoirs ; l’impact sur la visibilité médiatique et sociale des politistes ; et le degré d’influence des politistes sur la décision publique.
Entre octobre et novembre, trois soutenances d’HDR ont eu lieu successivement en histoire du droit : celle de Stéphanie Blot-Maccagnan (28 octobre – garant O. Vernier), de Bénédicte Decourt-Hollender (4 novembre – garant M. Ortolani) et de Karine Deharbe (21 novembre – garant M. Ortolani).
Enfin, sur le plan éditorial, ont été publiés, avec la contribution d’ERMES, les actes du colloque, (In)disciplines partisanes. Comment les partis politiques tiennent leurs militants, sous la direction de Nicolas Bué et Amin Allal (Presses Universitaires du Septentrion, novembre 2016).
 
Quant à la rentrée 2017, elle sera marquée par la reprise des séminaires de science politique et d’histoire du droit, et la parution des ouvrages États de Savoie, Églises et institutions religieuses des réformes au Risorgimento, sous la direction de Marc Ortolani, Christian Sorrel et Olivier Vernier (Pridaes 7, Actes du colloque de Lyon),  Iconographie et science politique (sous la direction d’Éric Savarèse et Christine Pina) et Du Lieutenant criminel au juge d’instruction (PUR, sous la direction de S. Blot-Maccagnan).
Enfin Mamadou Barro soutiendra sa thèse « Le droit matrimonial en Côte d’Ivoire de la colonisation à nos jours » (sous la direction de M. Bottin), le 3 février.

Je souhaite à tous les membres d’ERMES une très belle nouvelle année et j’invite chacune et chacun à poursuivre ses efforts et à contribuer au rayonnement du laboratoire ERMES et au maintien de notre niveau d’excellence, par le volume et la qualité de notre production scientifique.
 

 Marc Ortolani
2 janvier 2017